Auxiette avec le Président à Rio

Rio +20 : 2ème jour en présence du Président de la République

21 juin 2012 par Jacques Auxiette  | 0 Commentaires

Kitty Mac Laughlin, lycéenne de Mayenne, a prononcé une véritable allocution devant des représentants de nombreuses  délégations étrangères. Un message enthousiaste, préparé avec les 4 autres lycéens et apprentis qui font partie de la délégation.
Jean-Pierre Thiebault, ambassadeur de France auprès de l’ONU pour l’environnement, a réuni la délégation française pour faire un point précis sur la négociation. Ce temps d’échanges a permis à chacun de mesurer la difficulté qu’il y a à obtenir un accord entre pays riches et pays pauvres, pays du Nord ou du Sud, pays européens et américains… Tous ne veulent pas faire les mêmes efforts.
Je me félicite néanmoins de certains éléments du texte provisoire. En effet, tous les points clefs : énergie, économie durable, transports, urbanisation, éducation, ont été abordés. Et même si peu de décisions sont actées, un calendrier est proposé. Regardons cet aspect positif ! Mais surtout, la méthode change et les pouvoirs locaux vont devenir directement partie prenante des négociations à venir. Il s’agit là de l’aboutissement d’un travail de conviction entrepris auprès des États depuis Rio 1992 et Johannesburg en 2002. Notre objectif n’est pas de participer pour participer, mais bien d’être partout utiles. Le développement durable repose certes sur des intentions affichées par les États, mais surtout sur l’action des collectivités, des citoyens, des associations, sans oublier les entreprises, grandes ou petites. Nous sommes bien placés pour le savoir en Pays de la Loire !
L’après-midi, en tant que membre de la délégation officielle, j’ai assisté à une partie des prises de parole des chefs d’Etat avant de joindre le pavillon France pour y accueillir officiellement François Hollande au côté du Comité 21.
Porte-parole des Régions mais aussi pour l’occasion de toutes les collectivités françaises, j’ai remis au Président de la  République, entouré de nos 5 jeunes ligériens, un manifeste.
Cette déclaration présente des principes clairs d’action en faveur du développement durable que nous voulons mettre en œuvre. Il s’agit donc des engagements que prennent les collectivités pour elles-mêmes : actions pour l’accès à l’énergie, pour l’éducation, pour la culture, les coopérations décentralisées…
Plusieurs de nos propositions ont été au cœur des travaux de ce dernier jour. Je n’en retiendrai qu’une, qui a visiblement été entendue et c’est une très bonne chose : associer fortement les acteurs locaux, et notamment les élus, pour qu’ils puissent agir ou surtout aider les citoyens, les associations, les entreprises à agir pour que les intentions internationales se concrétisent en actions réelles…
Enfin, j’ai pu échanger avec le chef Raoni qui milite pour la préservation de la forêt amazonienne ; un symbole sur le Pavillon de la France.

Jacqus Auxiette

 

Cette entrée a été postée dans Non classé. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*