L’INSERTION PAR L’ACTIVITE ECONOMIQUE EN DANGER

L’INSERTION PAR L’ACTIVITE ECONOMIQUE EN DANGER :

LES RAISONS DE LA COLERE !

LA RUPTURE !

UN GRENELLE DE L’INSERTION DANS L’IMPASSE…

2005-2010 : 5 ans de combat pour la reconnaissance de l’Insertion par l’Activité Economique ;

2008 : Grenelle de l’Insertion : tous les réseaux de l’IAE s’engagent dans la voie de la restructuration, de la professionnalisation, de l’amélioration des prises en charge des publics accueillis ;

2009 : dans les Pays de la Loire, l’Inter Réseaux IAE accompagne les SIAE dans la mise en place des nouvelles modalités de conventionnement : les SIAE acceptent de jouer le jeu et intègrent le dialogue de gestion comme une nouvelle méthode d’engagement réciproque avec l’Etat.

Cet engagement repose sur une convention tripartite (Etat Pôle Emploi SIAE) qui fixe le nombre de postes IAE, la durée et le taux de prise en charge des contrats et les objectifs à atteindre, pour chaque année et chaque structure

Octobre 2010 : l’Etat stoppe brutalement et unilatéralement tout nouveau contrat et tout renouvellement CUI/CAE, au mépris des engagements pris en dialogue de gestion.

PEUT-ON ENCORE AVOIR CONFIANCE EN L’ETAT ?

Une forte mobilisation ces trois dernières semaines (têtes de réseaux, SIAE, des élus et des collectivités territoriales de tout bord, des citoyens…) sur les conséquences de cette décision a amené l’Etat, dans l’urgence et la précipitation, à débloquer des CUI/CAE et rétablir la situation prévue au conventionnement : c’est bien la moindre des choses de la part de l’Etat (d’autant qu’aucune confirmation officielle ne nous est parvenue) !

MAIS AUJOURD’HUI, TROP, C’EST TROP !

Les SIAE ne peuvent plus se satisfaire d’un fonctionnement insécurisant, à la merci des décisions unilatérales et abusives de l’Etat :

– Pourquoi les SIAE seraient-elles les seules à devoir respecter les engagements pris en dialogue de gestion (retour à l’emploi, accompagnement social…) quand l’Etat ne

respecte pas lui-même ses propres engagements contractuels ?

– Comment les SIAE peuvent-elles atteindre leurs objectifs économiques, via la réalisation de prestations conclues avec les collectivités territoriales, quand les postes de travail en CUI/CAE sont supprimés ?

– Comment les SIAE peuvent-elles gérer leurs missions quand le désengagement du chef de file, l’Etat, entraine en cascade des conséquences dans leurs conventions avec les autres partenaires (Conseils généraux, collectivités locales, autres associations…) ?

DEMAIN, L’IAE TOUJOURS MEPRISEE ?

Le budget 2011 prévoit la diminution :

– du nombre de contrats aidés : – 60 000 CUI/CAE

– de la durée des contrats

– du volume horaire pris en charge par contrat.

CHANTIER école, COORACE, FNARS, REGIE DE QUARTIER, CRCE GEIQ,

leurs adhérents et les SIAE de la région, refusent qu’une partie de la population, déjà la plus fragilisée, soit victime de ce choix politique et appellent l’Etat :à reconnaître définitivement l’IAE comme indispensable à la cohésion sociale et à consacrer de nouveaux moyens à la lutte contre l’exclusion sociale et professionnelle

– à organiser enfin une conférence des financeurs par territoire pour établir objectivement les engagements réciproques de chaque partie

– à respecter ses engagements dans la durée.

Contacts :

CHANTIER école : contact.paysdelaloire@chantierecole.org 02 40 36 18 49

COORACE : coorace.pdloire@wanadoo.fr 02 40 92 81 31FNARS :

paysdelaloire@fnars.org 02 41 20 45 16REGIE DE QUARTIER : sophie-sauvourel@orange.fr 02 41 34 29 15

Avec le soutien et la participation de :

RESEAU 44 ; ACCES-REAGIS ; ACPM ; ACTIF-EMPLOI ; AFIC ; AGIS ; AISP ; AIE ; AIRE ; ANCRE ; APIE ; AQUASYLVA ; ARBRES ; ARIANE et ASFODEL ; ASEA CAVA ; ASC ; ASDIES ; ASPIRE ; ATAO ; Ateliers des 2 Rives ; ATIMA ; ATOUT LINGE ; ATRE Chantier ; La banque Alimentaire 44 ; Centre social Arnage ; Centre social Conlie ; Centre St Yves ; Chantier Formation Insertion ; CHOLET Services ; COPAINVILLE ; ECLAIRCIE ; ECOTRI ; ELI ; EMMAUS ; ENVOL ; ESNOV ; Espoir Services ; Essaimage ; Etudes et Chantiers ; FIL D’ARIANE ; FMQ ; INSERETZ ; Jardin de Cocagne Angers ; Jardin de Cocagne Pouzauges ; SPI L’HORIZON ; Le Potager Extraordinaire ; Ménage Service Nantes ; MSSV ; Nantes Ecologie ; PACTES ; Partage Sablé ; Promo Travail ; PROMOJEUNE ; REAGIR EMSEMBLE ; REEL ; RESTOTROC ; RETZ’AGIR ; RQ Angers ; RQ Cholet ; RQ Océan ; RQ Saumur ; RQ Trélazé ; SEMES ; SOLIPASS

Cette entrée a été postée dans Action Militante. Mettre en favoris le permalien.

One Response to L’INSERTION PAR L’ACTIVITE ECONOMIQUE EN DANGER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*