MENAGE au CHATEAU !

A propos des rivalités entre Philippe de Villiers et Bruno Retailleau, au conseil général de la Vendée et au conseil d’administration du Puy du Fou.

"MENAGE AU CHATEAU"

Evidemment, il n’y a jamais eu confusion entre l’action politique et l’action "Puyfolaise" de Mr De Villiers ; pas plus qu’entre ses positions locales et nationales !
Mauvaises langues et mauvais Vendéens ceux qui, naturellement, voyaient un jeu de poupées russes, dans les multiples domaines d’autorité de Mr De villiers…
Surtout, bien naïfs, tous ceux qui ont voulu voir un président de Conseil Général désintéressé et apolitique, ici, qui ne serait politisé et agressif qu’à Paris !
Après Mr Oudin, il y a quelques années, c’est aujourd’hui Mr Retailleau qui est sanctionné pour vouloir faire de l’ombre au chef.
Révélations, la raison de cette mise à l’écart est à contrario une attestation de compétence du puni, une illustration du pseudo-consensus départemental autour de son président et la preuve au grand jour du mélange des genres et des casquettes. Rien de nouveau pour certains, trop peu nombreux jusqu’à ce jour.
Il va de soi, que si les étiquettes politiques de droite et du centre étaient sincères dans ce département, Mr Retailleau (ou Mr Oudin), en serait président avec une majorité, Ump-Centre qui marginaliserait Mr De Villiers, Unique membre M.P.F. sincère, en Le Pen d’opérette (ou de Cinéscénie ).
La situation d’aujourd’hui n’est que le fruit du cynisme de quelques uns et de la lâcheté des plus nombreux.

Christian Troger, La Roche le 9 Janvier 2010

Cette entrée a été postée dans Vie Locale. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*