Frederic Mitterrand : ne pas suivre le FN…

"Que chacun lise – ou relise – cet ouvrage avant de clouer son auteur au pilori, s’engouffrant ainsi – volontairement ou non – dans la manipulation orchestrée par le Front national." Le maire socialiste de Paris déclare : "Loin de faire l’apologie du tourisme sexuel, Mitterrand décrit, au contraire, l’impasse que représente toute relation tarifée, jetant un regard implacable sur son propre cheminement. C’est son histoire et elle est bouleversante." Pierre Moscovici juge aussi que le FN a lancé la polémique "de manière basse et dégueulasse". Le député du Doubs se refuse sur Public Sénat à faire le "procès" du ministre de la Culture sur des "écrits du passé".
En faisant le choix de n’afficher seulement les réactions de Bertrand Delanoë et Pierre Moscovici face au lynchage médiatique de Frederic Mitterrand lancé par le FN et malheureusement repris par certains quadras du PS, j’invite les socialistes à ne pas prendre le pas des accusations populistes de Marine Le Pen. Premièrement, Frederic Mitterrand était écrivain et le livre en question a été bien accueilli lors de sa sortie. Puis si polémique il devait y avoir, c’était lors de son entrée au gouvernement. Ne nous trompons pas, derrière l’accusation portée par Marine Le Pen et la gêne ressentie par certains parlementaires et ministres de droite se cachent le malaise face à des pratiques homosexuelles et à des moeurs jugées inacceptables et immorales par une bonne partie de la droite… Tachons de ne porter d’eau à ce moulin-là en restant fidèles à nos valeurs de gauche…
Guillaume 

Cette entrée a été postée dans Société. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*